Rencontre avec Laurent Cabannes, un joueur d’action.

page16image4256

Laurent Cabannes, ancien joueur international de rugby, est l’un des plus grands troisième ligne aile qu’a connu le XV de France, avec 49 sélections au poste de flanker entre 1987 et 1997. Après la coupe du monde 1995, il est l’un des premiers joueurs français de haut niveau à s’expatrier, en Afrique du Sud et en Angleterre. Consultant pour Canal + jusqu’en 2002, il anime depuis des séminaires et conventions pour des entreprises soucieuses de développer la force du collectif et l’esprit d’équipe.

Pourquoi ce choix d’accompagner les entreprises après une carrière dans le rugby ?

Le rugby et l’entreprise ont toujours été étroitement liés. Le monde du rugby est assez opaque, c’est finalement un jeune sport professionnel (depuis 1998). Longtemps précurseur dans la dynamique du collectif, il a beaucoup inspiré l’entreprise et comme d’autres sports de haut niveau il continue d’influencer certaines pratiques.

Je mets aujourd’hui mon expérience au service de dirigeants de PME/ PMI soucieux de faire progresser leur structure et de sensibiliser leurs équipes à la force du collectif. Je réunis mon réseau et propose aux entreprises des solutions sur mesure de conventions ou de séminaires, je constitue une équipe d’experts dédiés à chaque problématique avec des profils complémentaires, dans le sport, dans la médecine, dans les ressources humaines.

Certaines entreprises subissent des turns overs importants et doivent reconstituer rapidement un certain esprit d’équipe… C’est exactement ce que j’ai vécu en jouant au rugby à XV.

Justement, quelles parallèles identifiez-vous entre le monde du rugby, celui des commandos et de l’entreprise ?

Les calendriers des matchs internationaux (9 dans l’année) sont publiés tôt. Nos objectifs sont donc clairs, nos adversaires connus.

Par contre, il y a un enjeu fort à constituer un esprit d’équipe et à la rendre performante sur une période très concentrée. Il s’agit de transformer une « sélection de joueurs » en une « équipe». On doit former un collectif, développer un état d’esprit, pour préparer des matchs de très haute importance.

Je pourrais comparer cet enjeu à une troupe d’élite, une équipe commando, qui s’entraine et se prépare à une mission précise, en anticipant tous les imprévus. L’objectif à atteindre est clairement défini et les attentes exprimées. L’intensité de l’action, la gestion des risques, la force du collectif, l’importance de l’entrainement résonnent au rugby comme chez les commandos.

Pour en savoir plus sur les interventions de Laurent en entreprise : lc.consulting@wanadoo.fr

téléphone email