Non classé

Philippe Croizon prouve encore une fois que “Tout est possible” !

Pari réussi pour Philippe Croizon, l’athlète amputé des 4 membres, qui a terminé son premier Dakar en se classant à la 49e place.

Philippe Croizon s’était préparé à une épreuve difficile, mais reconnaît l’avoir sous-estimée. Les conditions climatiques très dures ont fortement compliqué le déroulement des étapes. Après avoir fait face à des températures très élevées, atteignant les 60° dans l’habitacle de la voiture, les 2 équipages ont subi des pluies diluviennes, des coulées de boue et des glissements de terrain. Rien ne leur a été épargné durant les douze jours et 8800 km de course, les deux pilotes ont connu « des galères sans nom » et se félicitent d’avoir traversé ses épreuves ensemble.

Conséquences de ces conditions météo extrêmes, le camion d’assistance n’a pas pu rejoindre les équipes sur plusieurs étapes. Les deux bolides, déjà mis à rude épreuve, ont donc dû se passer d’assistance technique.

Philippe Croizon a gardé son enthousiasme et son sourire tout au long de l’épreuve, et insufflé à tous son courage impressionnant. Il déclare que, malgré les difficultés, il n’a jamais envisagé d’abandonner. « Tout est possible » pour celui qui a traversé la manche, et relier les 5 continents à la nage. Il se dit fier d’être arrivé au bout du plus dur défi qu’il ne s’est jamais lancé, soulignant la chance qu’il a eu d’évoluer aux côtés d’une équipe aussi extraordinaire et d’avoir pu compter sur Cédric Duplé, son copilote, un homme d’exception. Beaucoup louent ses qualités de pilote et Yves Tartarin lui-même affirme qu’il ne l’imaginait pas à un tel niveau.

Pegasus Leadership est très fière de partager ces valeurs de courage et de persévérance, et maintient plus que jamais son soutien à Philippe Croizon.

Leave a Reply

téléphone email