« DIRIGER UNE ENTREPRISE, C’EST COMME CONQUÉRIR L’EVEREST, ÇA NÉCESSITE DE L’ENTRAINEMENT »

Une 1ère vie avec les commandos…

Originaire de la région Rhône Alpes, diplômé d’une grande école de commerce, HEC, rien ne me prédestinait à passer du temps dans la Marine, ça n’était pas une vocation mais comme beaucoup de choses, ça s’est présenté dans ma vie comme un heureux hasard. J’ai donc fait mon service militaire comme élève officier de réserve dans la Marine car il y avait une possibilité d’intégrer l’univers si stimulant des commandos Marines. Je cherchais à faire de mon service militaire une expérience « engageante »… J’ai découvert chez les commandos un monde que j’ai trouvé exaltant et fabuleux ! … Une vie d’action, de services dans l’action et un niveau d’engagement incroyable.

Une seconde vie dans la finance internationale…

Après 4 ans dans la Marine dont une partie les commandos, j’ai intégré JP Morgan, une banque d’affaires américaine, en tant que conseil en fusion acquisition, je naviguais entre Paris, Londres et voyageais beaucoup.
Une vie assez proche finalement de celle des commandos : grosse intensité, peu de visibilité, beaucoup de pression. Certaines opérations se déclenchaient en quelques jours, il fallait agir vite et apprendre à gérer le stress pour ne pas perdre en performance.

Et puis il y a 10 ans, vous changez à nouveau d’univers professionnel

En 2010, l’opportunité de reprendre l’entreprise familiale provenant de la famille de mon épouse s’est présentée. L’occasion de partir vers une nouvelle aventure en continuant à développer et à dynamiser une belle entreprise de 130 ans d’existence restée au sein de la même famille depuis…

Je fais donc le choix de partir dans le Nord de la France et de prendre la barre d’une entreprise de 300 personnes spécialisée dans la distribution vers les artisans et entreprises du bâtiment… Une nouvelle aventure très stimulante.

Et en 2012, le virus des « commandos de Lorient » vous rattrape ?

C’est quasiment ça. Je décide effectivement d’embarquer mon équipe de direction chez PEGASUS Leadership, j’avais depuis longtemps envie de la confronter avec les valeurs auxquelles j’adhère.

Même si une équipe se fédère dans la durée, PEGASUS a été un vrai déclencheur pour nous. Vivre une expérience décalée, sur une période assez longue, avec une mise en situation à laquelle l’équipe n’a pas l’habitude d’être confrontée, a réellement modifié les rapports et la relation à l’autre.

De part son expérience, l’équipe PEGASUS a une capacité unique de pouvoir créer des conditions de mise en situation exceptionnelles sur le plan de la gestion du leadership et du travail en équipe.

Comment définissez vous une équipe de direction ?

C’est inscrit dans le terme même : l’équipe de direction est là pour « indiquer la direction », elle définit le cap, fixe l’objectif.

C’est aussi elle qui crée les conditions qui permettront aux équipes d’aller tous dans la même direction. Fédérer, motiver les équipes à suivre le cap, c’est précisément le rôle du leader. Les compétences seules ne suffisent pas, il faut insuffler de l’énergie pour avancer, il faut stimuler. Quand je recrute de nouveaux managers, j’évalue d’abord l’énergie positive de la personne, j’essaie d’identifier « son talent » à entrainer les autres.

La capacité à diriger est-elle innée ou est-ce qu’elle s’apprend ?

Comme beaucoup de compétences, on les a plus ou moins. Je pense néanmoins que le leadership se travaille. Même si le tempérament est important pour diriger, il faut s’entrainer et avoir cette capacité de remise en question. L’enjeu du dirigeant est aussi de trouver l’énergie pour « s’auto-tirer » et entretenir cette motivation à avancer. Il doit alimenter son goût du challenge et le partager avec ses équipes.

D’où la montagne… et cette conquête de l’Everest en 2003 !

J’aime la montagne depuis toujours, j’en suis « imprégné » depuis mon enfance avec beaucoup de ski, de randonnées, puis de ski de randonnée, et enfin d’alpinisme. J’y retrouve de l’action et une vraie communion avec l’environnement, avec lequel il faut composer.

Quand Jean Michel Asselin* m’a proposé de rejoindre l’expédition qu’il organisait vers le toit du monde, je n’ai pas hésité longtemps. Et j’ai finalement planifié mon ascension un peu comme une opération spéciale : planification, gestion du timing, anticipation des cas non-conformes… Une grosse préparation pour mieux réussir dans l’action et atteindre le sommet de l’Everest le 23 mai 2003 après 2 mois d’expédition !

Jean Michel Asselin* : Journaliste, écrivain, alpiniste, Jean-Michel Asselin est un homme de montagne et de plume. Longtemps rédacteur en chef de Montagnes magazine, Vertical et Alpinisme et Randonnée, il est aujourd’hui rédacteur indépendant et anime chaque semaine une chronique montagne sur France Bleu Isère. Il est l’auteur de nombreux livres, romans et récits de montagne.

À PROPOS DE DESENFANS

Le Groupe DESENFANS est une Entreprise de taille intermédiaire (ETI) familiale créée en 1887 par François- Bernardin Desenfans.

130 ans et 5 générations après, le groupe DESENFANS est leader sur le grand nord de la France de la distribution vers les professionnels du second œuvre du bâtiment servant quotidiennement les artisans, les entreprises du bâtiment et les grands groupes de BTP. Le Groupe DESENFANS, c’est un réseau de points de vente couvrant l’ensemble du grand nord de la France assurant une proximité forte à ses clients.

C’est également une puissance de frappe logistique permettant d’offrir un service de livraison de qualité à ses clients. C’est enfin et surtout des hommes qualifiés et experts de leur métier partageant des valeurs communes et contribuant chaque jour à satisfaire des clients exigeants.

Le groupe DESENFANS fait également partie du groupement d’achat ALGOREL regroupant 130 entreprises de distribution en France cumulant un chiffre d’affaires
de 2,5 milliards d’euro, groupement également présidé par Nicolas MUGNIER.

En savoir + : www.desenfans.com

téléphone email